La passion du livre
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Joseph Zobel

Aller en bas 
AuteurMessage
R'yiel
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 734
Age : 30
Livre préféré : Le trône de fer de George R.R. Martin
Lecture actuelle : Le voleur d'innocence de René Frégni
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Joseph Zobel   Jeu 17 Aoû 2006, 09:19

Joseph Zobel



Né le 26 Avril 1915 en Martinique, Joseph Zobel est un des conteurs les plus significatifs de la littérature Antillaise.
Il s'est éteint samedi 17 Juin 2006 à 91 ans à Anduze (Gard) en France et repose désormais au cimetière de Générargue.



Issu d'une famille très modeste,il tire de son enfance un roman, La Rue Cases-Nègres ,considérés comme des classiques de la littérature martiniquaise, porté à l'écran par Euzhan Palcy en 1982.
Le jeune Joseph aura un parcours scolaire brillant, jusqu’au baccalauréat.
Or par la suite, il est obligé d'abandonner ses projets d’études d’architecture en France lorsque la martinique se trouve isolée de la métrople durant la Seconde Guerre Mondial.
Ses aspirations artistiques le mène alors vers l’écriture notamment l'écriture de nouvelles dans lesquelles il décrit la vie du monde rural martiniquais.Aimé Césaire,enseignant dans le meme lycée que Zobel, d'ou les nouvelles ont été publiée, l'encourage à écrire un Roman. Ce sera Diab’la, l’histoire d’un paysan qui décide de conquérir sa liberté par le travail de la terre, auprès d’une communauté de pêcheurs dont il partage la vie.
Publié pour la première fois en 1950, son roman La Rue cases-nègres reçoit le Prix des lecteurs, décerné par un jury de 1000 lecteurs de La Gazette des Lecteurs. Le roman connaît un grand succès, renforcé trente ans plus tard quand la réalisatrice Euzhan Palcy en tirera un film du même nom (qui obtient le Lion d'Argent à la Mostra de Venise en 1982).
En 1957, porté par son désir de connaître l'Afrique,Joseph Zobel part au Sénégal. Il relate alors quelques anecdotes de sa vie dans les recueils Mas Badara (1983) et Et si la mer n'était pas bleue (1982).
Depuis sa retraite en 1974, Zobel c'est installé ans le vilage de Générargues (proche d' Anduze, dans le Gard). ou il continua son travail d'écriture, et signa notamment son dernier Roman:Le Soleil m'a dit.

:B-b: ibliographie~>

Like a Star @ heaven Roman

*Les Jours immobiles,1946.
* Diab'-là. 1947
* La Rue case-nègres. 1950
* La Fête à Paris. 1979

Like a Star @ heaven Nouvelles:

* Laghia de la mort. 1978
* Le Soleil partagé. 1964
* Mas Badara. 1983
* Et si la mer n'était pas bleue. 1982
* Gertal et autres nouvelles, suivi de Journal, 1946-2002

Like a Star @ heaven Poésie:

* Incantation pour un retour au pays natal, 1964
* Poèmes de moi-même. 1984
* Poèmes d'Amour et de Silence.1994
* Le Soleil m'a dit. 2002
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Joseph Zobel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA RUE CASES-NEGRES de Joseph Zobel
» Joseph Zobel
» Joseph Gordon-Levitt
» Joseph Dawson [soutier]
» La saga de L'Epouvanteur de Joseph Delaney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AiDokU - Parole aux lecteurs - :: La cafette :: Parlons Auteurs ET Illustrateurs-
Sauter vers: